Accueil Archives
Pordic et Lanloup obtiennent leur premier trophée régional « Zéro Phyto » PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 17 Février 2017 08:55

La Région a décerné le 26 janvier à Rennes ses prix « zéro phyto » 2017 lors du Carrefour des Gestions Locales de l'Eau.

Thierry Burlot, vice-président du Conseil régional en charge de l’aménagement du territoire et de l’environnement, a remis ces prix aux communes de Bretagne engagées fortement dans cette démarche de suppression des produits phytosanitaires pour l’entretien de leurs espaces communaux. La cérémonie était animée par Denis Cheissoux, également connu pour être l’animateur de l’émission Co2 mon amour sur France Inter.

 

Cette année, les communes de Pordic et Lanloup ont reçu leur premier trophée Zéro Phyto, ainsi que les communes d’Etables-sur-Mer et Pludual qui ont été mises à l’honneur en recevant le trophée Zéro Phyto 5 ans, nouveauté qui récompense les communes n’utilisant plus aucun pesticides depuis au moins 5 ans sans discontinuer, et ayant déjà reçu un premier trophée.

Les communes récompensées multiplient les méthodes alternatives pour l’entretien des espaces et repensent leurs aménagements pour limiter le travail de désherbage.

Pordic a, par exemple, acquis un rabot de piste adapté à l'entretien des sols gravillonnés et sablés, pour l'entretien des allées du cimetière, la piste d’athlétisme, les jeux de boules... Elle se sert également d'une balayeuse de trottoirs, de débroussailleuses et de pic-bines pour entretenir la voirie, les parkings et les trottoirs. La commune a aussi fait l’acquisition de deux pousse-pousse pour les surfaces sablées. Des outils manuels électriques vont aussi être testés pour améliorer le travail des agents de terrain.

Pordic fait également appel, 3 fois par an, à une entreprise extérieure pour l’entretien des voiries avec la technique Aquacide, de l’eau chaude pulvérisée sur les surfaces à entretenir et qui fait éclater les cellules des plantes indésirables.

Lanloup quant à elle a investi dans un porte-outil qui lui permet d’utiliser une brosse de balayage, un désherbeur mécanique de chemin et un gyroboyeur. La commune a fait appel au CAUE pour l’aider à adapter l’aménagement de son bourg afin de faciliter l’entretien, tout en mettant en valeur le patrimoine et en sécurisant les zones de circulation mixtes. Le SMEGA vient en appui sur ces propositions.

La charte communale et intercommunale pour une gestion durable de l’eau

Les communes ont à leur disposition un plan de désherbage réalisé par le SMCG/SIAT ou le SMEGA, et ont signé entre 2012 et 2015 la charte communale et intercommunale proposée par le SMEGA.

Dans ce cadre, un accompagnement technique est proposé notamment par la mise en place de formations, de visites thématiques et de démonstrations de matériel de désherbage alternatif, mais aussi en créant du lien entre les communes par ces rencontres techniques auxquelles sont conviés à la fois les élus et les agents.

Ainsi des échanges sur les matériels utilisés ou crées par les services permettent à chacune de progresser dans ses pratiques et dans l’organisation du temps de travail des agents.

Contacts : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 
Design par vonfio.de
Copyright © 2017 SMEGA. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.