Accueil Archives
Lanvollon : le site de Dreuzlann concilie aménagement et préservation de la zone humide PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 23 Décembre 2016 08:52

Photo (source : Lebiniguer©) (de gauche à droite) : Jean-Michel Geffroy (vice-président de la communauté de communes Lanvollon-Plouha, en charge de l'environnement), Caroline GUEGAIN (technicienne zones humides au SMEGA), Arsène NICOLAZIC (maire de Lanvollon), Dominique PRIGENT (Adjoint aux travaux à Lanvollon).

Une zone humide conservée, mais pas délaissée :

Les services rendus par les zones humides sont nombreux (qualité de l’eau, biodiversité…). Mais la présence d'une zone humide peut parfois être perçue comme une contrainte, surtout lorsque la pression foncière est forte.

En 2014, à Lanvollon, l'équipe municipale nouvellement élue a fait le choix de ne pas donner suite au projet de création du lotissement déjà engagé. En effet, une étude a démontré que l'ensemble du site de Dreuzlann présentait les caractéristiques d'une zone humide.

Pour autant, préserver cette zone ne signifie pas qu'il faille la sanctuariser. C’est pourquoi les élus, avec l'appui technique du SMEGA, ont souhaité aménager le site de Dreuzlann, tout en permettant l'équilibre entre les usages et le maintien des fonctions de ce milieu.

Aménager en respectant l’équilibre entre les usages et la préservation de la zone humide.

Dans un premier temps, la commune a procédé à la remise en état du site : export du remblai, suppression des décaissements déjà réalisés pour la voirie… Puis elle a réalisé des plantations sur la partie centrale, avec des essences adaptées aux milieux humides (dont noisetier, chêne, aulne, et bouleau).

La seconde phase des travaux vient de s’achever, sous la maîtrise d’ouvrage du SMEGA, dans le cadre de son programme d’actions d’amélioration de la qualité des eaux et des milieux aquatiques. Ils comprennent la création d'une mare, la pose de 2 passerelles en bois, la plantation d'une haie, et l’aménagement du petit talus en bordure de la RD6. Le financement est assuré par le SMEGA, avec la participation financière de l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne, le Conseil départemental et la Communauté de communes de Lanvollon Plouha.

L’aménagement de la zone humide a été conçu de façon à recréer différents types d’habitats (mares, boisement, prairie, talus), pour favoriser la biodiversité. Ainsi , ces types de milieux sont particulièrement favorables à certaines espèces comme le triton alpestre, amphibien présent sur le site, mais rare en Côtes-d’Armor, protégée et vulnérable sur le plan national.

A moyen terme, la commune prévoit la mise en place d’un parcours de santé.

Un lieu d’éducation à l’environnement

 

La zone humide de Dreuzlann pourra jouer un rôle important auprès de la population locale, en matière de communication et d’éducation autour de la préservation de l’environnement. Ainsi, la sensibilisation des usagers se fera grâce aux panneaux informatifs présentant la faune et la flore des milieux humides, qui seront élaborés conjointement par le SMEGA et la commune, et installés sur le site courant 2017 .

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 
Design par vonfio.de
Copyright © 2017 SMEGA. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.