Accueil Activités Milieux aquatiques Bétail et milieux aquatiques
Pompes de prairie PDF Imprimer Envoyer

L’abreuvement du bétail directement au cours d’eau et le piétinement des berges, représentent une source de perturbations non négligeable pour l’écosystème aquatique.

Ces pratiques, encore bien présentes sur nos territoires, et notamment sur les petits ruisseaux de têtes de bassins versants, provoquent en effet la déstabilisation et la destruction des berges, l’élargissement du lit mineur et l’étalement de la lame d’eau ainsi que le colmatage du fond des ruisseaux qui nuit au bon déroulement de la reproduction des poissons (truites fario…).

A ces nuisances, il faut ajouter les risques sanitaires pour la santé humaine mais également pour celle des animaux. Les abreuvements à proximité du littoral peuvent aussi impacter la qualité des eaux de baignade.

Pour limiter ces pratiques, le SMEGA met en place depuis 2010, un dispositif permettant aux éleveurs qui le souhaitent d’acquérir des pompes de prairies à un tarif préférentiel (50 €/pompe).

Cette opération est réalisée en partenariat avec l’Agence de l’Eau, le Conseil Général des Côtes d’Armor et vos communautés de communes. En contrepartie, l’éleveur devra s’engager, par convention, à clôturer les berges des cours d’eau et à les entretenir de façon mécanique (sans utilisation de produits phytosanitaires).

Pour bénéficier du dispositif, il suffit de compléter le bulletin d’engagement et de le retourner au SMEGA avant la date indiquée. La convention sera signée à la livraison du matériel.

Documents à télécharger :
Plaquette abreuvement
Bulletin de réservation

 
Design par vonfio.de
Copyright © 2017 SMEGA. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.